La Maison des Lycéens (MDL)

 Une Maison des lycéens, pour quoi faire ?

L’entrée extérieure de la MDL

La MDL développe et soutient des projets sportifs, culturels, humanitaires ou liés à la citoyenneté. Le Conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL) travaille avec elle, pour l’aider à réaliser ses projets et à les faire connaître.

Pour financer ses projets, la MDL peut organiser des activités pour récolter des fonds : fête de fin d’année, gestion d’une cafétéria, expositions, etc. Elle assure aussi la promotion des moyens d’expression des lycéens : droits d’association, de réunion, de publication, etc.

Attention, une maison des lycéens n’est pas obligatoirement un lieu physique.

Comment créer une Maison des lycéens ?

Composition : qui sont les membres ?

  • Tous les lycéens peuvent adhérer et devenir membres de la MDL.
  • L’association peut aussi regrouper des bénévoles.
  • Dès 16 ans, chaque élève peut assurer des responsabilités de gestion de l’association, en intégrant par exemple le conseil d’administration ou le bureau de l’association.
  • Tout adulte de l’établissement peut apporter son soutien au fonctionnement et à la gestion de l’association, et notamment le référent vie lycéenne.
  • L’assemblée générale (AG) comprend tous les membres à jour de leur cotisation, dont le montant est fixé par le conseil d’administration. L’AG se réunit au moins une fois par an et définit notamment les orientations et le programme d’activités de l’association.
  • L’AG élit un conseil d’administration (CA), chargé d’assurer la gestion de l’association.
  • Le CA élit en son sein un bureau, composé d’au moins un président, un secrétaire général et un trésorier. Les mineurs de plus de 16 ans peuvent occuper ces fonctions, avec l’accord de leurs parents. Le bureau prépare et exécute les décisions du CA.

Fonctionnement quotidien de la MDL

L’intérieur de la MDL

Le budget de la Maison des lycéens est distinct de celui du lycée. Le programme des activités de l’association contribue à enrichir le projet culturel de l’établissement, notamment pour ce qui relève de la culture au lycée.

La MDL doit contracter une assurance pour couvrir les risques éventuels qui peuvent survenir à l’occasion de ses activités. Elle doit également disposer d’un compte bancaire, pour faciliter et sécuriser ses opérations de gestion.

Les recettes peuvent provenir de divers produits :

  • les cotisations des adhérents ;
  • les dons ;
  • les produits des activités de l’association ;
  • les subventions publiques ;
  • les dotations de l’établissement.
L’entrée intérieure de la MDL

La MDL peut faire des bénéfices au titre de ses activités, mais ni les membres du conseil d’administration de l’association, ni les membres du bureau ne peuvent recevoir une rétribution quelconque en raison des fonctions qui leur sont confiées.

 

 

Source : Site du ministère de l’éducation

Cliquez ici pour en savoir plus